Adolescence

Publié le par COLIBRI

Mes souvenirs dévalent la colline

Escaladent le rocher

Dans la carrière dressée

Font la ronde sur le pont « concasseur »

et courent le long du canalet

Des fruits ils évoquent les rapines

Dans les ronces et les figuiers

Tiennent conseil parmi les pins

Dans le sec et vieux bassin

Mêlant au concert des cigales

Nos cris de sioux pales,

Nos pieds, nos mains s’écorchaient

Aux buissons et cailloux des sentiers

Avec notre copain soleil

Que de belles et joyeuses parties

Dans les blokauss des anciens ennemis

La grotte d’Ali baba

Assista de sérieux débats

Où une princesse des milles et une nuits

Régnait sur des sujets soumis

O ma folle insouciance

Farfadet de mon adolescence

Tu rôdes encore dans les pins

Le mistralet et le romarin.

Publié dans Adolescence

Commenter cet article